VENDREDI 8 NOVEMBRE                                                                                                              

 

                                                                                                               Bien chers tous

                            Notre voyage s’est bien passé sans mauvaise surprise puisque nous avons eu un vol normal qui a passé vite . Le plus difficile est la manutention de 116 kg de bagages à deux avec toutes les péripéties d’ascenseur et de tapis roulant à Roissy avant l’enregistrement.
                           Arrivée à BRAZZAVILLE avec une chaleur torride qui nous cueille à la sortie de l'avion, il fait 35 degrés dans la passerelle. Nous sentons la transpiration nous envahir sous nos vêtements chauds nécessaires compte tenu de la petite brise matinale "frisquette" à Roissy.
                        Deux petits hommes blancs nous arrêtent avec thermomètres laser du siècle dernier  pour détecter la fièvre potentiel signe d’Ebola qui sévit dans l'autre Congo. Puis contrôle sanitaire pour vérifier la vaccination de la fièvre jaune , les rappels n’étant plus obligatoires , je ne m’empêche pas de leur dire que prochainement elles seront  au chômage ...… .Et enfin la douane index droit et index gauche et un petit tampon et nous sommes rapidement au tapis bagages.Pascal est fébrile mais nos 5 bagages arrivent très vite, l’avion étant à moitié vide.
                     

                   Nous sommes accueillis par le chauffeur de l’hôtel et Alex le responsable du csi Quik est ravi de nous recevoir .
Une petite photo et nous nous enfonçons dans l’obscurité de la ville vers l’hôtel dans des rues très calmes.
    Ce soir , installation et douche avant une bonne nuit. Demain nous rencontrons le staff des dispensaires à l hôpital de Makelekele à 10 heures congolaises….....

 

L'aventure 2019 commence …....
À bientôt à tous
Philippe et Pascal