JEUDI 21 NOVEMBRE

 

Bonsoir à tous

 

 

         Un dernier petit post pour vous dire que nous sommes bien rentrés après avoir passé la nuit dans l’avion. Nous avons peu dormi car il y a eu beaucoup de turbulences.

         Nous sommes partis sous la pluie à Brazzaville et après quelques turpitudes avec les petits hommes verts. Evidemment, cela se règle avec un petit billet pour acheter le jus, mais défaire, en plein aéroport, les bagages que nous avons mis tant de temps à préparer est franchement désagréable. 

L’arrivée à Roissy a été  un dur retour à la réalité avec une température polaire de 0 degré  alors que nous quittions un pays tropical à 36 degrés.

 

         Nous sommes depuis sollicités régulièrement par des petits messages What'sApp de tout le monde pour s’enquérir de notre bien être et sans doute prolonger un peu plus le souvenir encore récent de tant de moments partagés.

 

          Cela semble irréel d’être aussi loin mais d’être encore tellement présents par ces moments partagés:

 Les chantiers avec les artisans, les moments médicaux avec les infirmières et sage femmes et les moments officiels avec les autorités.

 

 

        Pas moins de 5 ou 6 appels pour entendre encore le son de nos voix et « Philippe , Pascal, vous nous manquez déjà ». Alex me dit qu’il va prier pour que les mois passent vite et je lui réponds : « pas trop quand même car cela va nous faire vieillir trop vite ! »

 

      Si un élément marquant est à retenir, c’est peut être celui de bâtisseur d’une maternité de quartier dans un centre de santé. C’est aussi cette première naissance mais aussi un fabuleux travail d’équipe pour arriver à donner la vie à Pascale Christèle.

     Toute notre équipe de bénévoles mobilisée pendant un an dans une ambiance conviviale presque familiale et sans qui nous ne pourrions pas faire grand-chose. Vu les activités professionnelles des uns et des autres, nous lui devons cette belle réussite.

 

     Toutes les belles personnes qui, sans se plaindre, vont sur place se battre pour faire vivre cette nouvelle structure et sans qui nous ne pourrions pas faire grand chose. Il s’agit là d’une belle réussite.

Bref, ce séjour intense est sans doute pour moi un des meilleurs au Congo tant il fut riche en surprises et en émotions. 

 

      Nous allons nous reposer car nous sommes épuisés pour être en forme pour la reprise du travail lundi. 

Nous vous donnerons régulièrement des nouvelles de MAMBA, le bébé de l’association.

 

Passez un weekend radieux!

 

Philippe et Pascal