MARDI 15 NOVEMBRE

 

                     Départ ce matin chez Burotec, en plein centre ville pour acheter les climatisations.
Ce sont des libanais toujours très présents en Afrique depuis la colonie française et qui ont des comptoirs de commerce et sont des acteurs importants de la vie économique locale.

On comprend que l’économie du Liban se soit expatriée en Afrique loin de ce petit pays magnifique qui fut longtemps la Suisse du Moyen Orient.
Sans trop de difficultés, nous obtenons une belle remise et demain nous viendrons en acheter deux pour KINSOUNDI.


                     Nous partons vers Mamba où nous retrouvons Marie Pascale, chef de cabine à Air France. Elle est en escale 24 heures et vient distribuer quelques layettes aux enfants à MAMBA .

 La distribution est très sympa avec des sucettes pour que l’attente ne soit pas trop longue.

 Nous donnons des petits savons et de la layette aux jeunes mamans, Allégresse vient de naître.
L’artisan peintre et le frigoriste sont en pleine manœuvre et nous partons donc vers KINSOUNDI avec un chauffeur de taxi très excité , qui incendie tout le monde, comme dans le film « taxi ». Un peu pris en otage nous quittons Juste, et oui, cela ne s’invente pas, qui nous a donné un peu les chocottes.

 

                       Pendant ce temps, Christian est à l’aéroport depuis 7h30 pour récupérer les colis.C’est un parcours du combattant et il sera racketté de 20000 CFA que nous lui redonnerons et tenez-vous bien l’ambulance covid de 2000 CFA. C’est un vrai scandale sans compter que ASF lui a rajouté 20 colis pour l’hôpital. Les anciens fauteuils roulants récupérés par Alain et Pascal sont bien arrivés et attendus comme des Messies.
À KINSOUNDI, Christele nous attend avec l’électricien Dorian qui va remettre des leds à la place des ampoules manquantes.
Afin de sensibiliser l’adjoint au Maire,  pour nettoyer les abords du Centre qui resemblent à une décharge d’ordures, elle nous emmène au fin fond de la ville pour le rencontrer ainsi que le chef du quartier. En clair, il va trouver des jeunes pour nettoyer et mettre dans des sacs plastiques.

Après une heure de palabre sous un manguier, nous lui faisons comprendre que c’est lui le responsable mais ...il palabre !


                    Nous quittons Christele et partons à l’hôpital de Makelekele rencontrer la Dr Brunch (comme le déjeuner du dimanche) qui est le médecin responsable des centres.
Cette jeune femme très énergique, diplômée de santé publique, arrive de 4 ans passés en brousse dans un petit hôpital avec peu de moyens, sans eau courante ni électricité.
Imaginez son premier poste, elle est aguerrie aux situations extrêmes. Elle a accepté de faire de la Médecine dans un bureau administratif.

 Elle est dynamique et va nous mettre à disposition une voiture avec Roger, notre chauffeur, dès jeudi.
 

                  Nous rentrons à l’hôtel vers 18 heures. Ce soir Pascal va appeler tous les artisans, et nous préparons notre journée de demain pour être efficaces.
Nous devons aller acheter des poubelles avec pédales dans le quartier Moungali des West AF, pour africain de l’ouest. Le commerce africain étant très développé au Sénégal et en Côte d’Ivoire, inondant l’Afrique des dernières chinoiseries.
                    Voilà pour ce soir, grand merci à vous tous qui relisez et corrigez mes fautes mais nous venons d’avoir une coupure de courant et je suis dans le noir ce soir avec ma tablette en attendant le groupe.
Philippe et Pascal