dépistage_4
dépistage_3
dépistage_2
dépistage
dépistage_5
dépistage_6

LUNDI 18 NOVEMBRE

 

 

J moins 1 avant l’inauguration de Mamba.

                       Nous partons de très bonne heure de l’hôtel, et arrivons à Terrinkyo où la journée de dépistage de l’HTA a commencé.

                    Il y a beaucoup de monde. Nous sommes happés par la foule et nous nous mettons rapidement à la prise de TA (Tension Artérielle).  De nombreux congolais ont la TA élevée, le régime alimentaire est très salé ici, et les conséquences sont de nombreux AVC. Le Dr Kamal leur donne un comprimé d’Amlor et les incite à prendre ce traitement au long cours et à les revoir.
Pascal fait mon assistant médical et note les prénoms souvent un peu rocambolesques (Doudou, Passion, Baudelaire, Rituel, Zaza.......) et évidemment la file d’attente pour « les deux blancs » grossit, dépassant rapidement notre Alex qui aime que tout soit cadré.

 

                       Marie Pascale qui travaille pour Air France, et fidèle depuis de nombreuses années lors de ses venues à Brazzaville, a apporté beaucoup des vêtements pour bébés et petites victuailles qui font le bonheur des mamans lors de leur distribution. Nous la remercions encore et elle viendra avec nous voir la nouvelle maternité de Mamba.

                      Nous sentons une frilosité de nos amies du dispensaire qui sentent que notre départ se rapproche.
Nous sommes très sollicités pour les photos, les selfies, bref quelques bonbons et nous partons à Mamba installer la maternité. Il fait à nouveau très chaud et le soleil désormais brûle.


                     Mamba est en pleine effervescence comme vous le verrez sur les photos. Les lits revêtus de nos draps sont prêts, le bloc opératoire est enrichi de tous les matériaux médicaux que nous avons amenés :


- Boîtes de stérilisations données par l’ami médecin d’Alain.
- Echo Doppler acheté par l’Association
- Boites d accouchements
- Stérilisateur
- Matériels infirmiers donnés par nos infirmières libérales.
- Pèse bébé
- Et surtout une belle table d’accouchement 


                   Nous avons amené des nombreuses layettes fabriquées par nos mamies pendant un an et nous finissons par le tensiomètre, l’appareil à glycémie, et de nombreuses choses que nous avions religieusement emballées les derniers samedis avec toute la belle équipe de l’Association.


                   Le système de récupération d‘eau du toit est opérationnel, les toilettes et douches fonctionnent. L’équipe de sages femmes a été réquisitionnée pour faire le ménage. Tout le monde est de bonne humeur et heureux de l’évolution du centre.
 

                 Alex jubile, c’est son bébé et il en revendique la paternité, ce que nous lui accordons bien, compte tenu de son engagement à fond dans le projet.
 

               Nous sommes photographiés en long et en large (pas le plus difficile!) et en travers. Pascal teste tous les équipements et sert de cobaye aux sages femmes.

 

 

                Demain il est prévu de rapatrier deux femmes qui doivent accoucher pour l’inauguration. Nous ne sommes pas à l’origine de cette initiative que nous trouvons un peu extravagante. Bref, nous n’avons pas tous les codes, mais le Maire et le Député se déplacent et j’explique à Alex que nous ne changerons pas nos habitudes et viendrons demain en short et tee-shirts.


               Modeste a livré notre lit d’examen, il est venu pour l’installation. Nous avons rencontré un vendeur vraiment sympathique qui mérite de travailler.
 

               Christèle est à fond. Nous sentons cette femme très motivée,  joyeuse et sérieuse. Elle veille que tout soit parfait et a une autorité naturelle qui fait d’elle une vraie « leader » pour son équipe.

              Elle a fait un énorme boulot de balisage pour le centre avec de belles affiches au nom de notre Association. Elle a mis la touche féminine avec de beaux rideaux et de belles couleurs.

Elle nous offre un jus, Marie Pascale est séduite par cette nouvelle maternité et nous quitte pour être en forme pour son retour sur le vol AF du lundi.
 

              Nous avons du mal à les quitter tant l’ambiance est bonne mais il est déjà 15 heures. Anicet, le médecin chef nous a rejoints. Il a été très discret toute la semaine et il est content du résultat.


            Nous les quittons épuisés et décidons d’aller à la Mandarine manger une dernière pâtisserie et une bière congolaise, la Primus. Nous y rencontrons Lysiane, l’infirmière de Mamba, que nous invitons avec nous. Elle est venue acheter des petits gâteaux secs pour l’inauguration pour demain. Nous passons un délicieux moment avec elle. Elle nous parle de son travail qu’elle aime beaucoup.

Son salaire mensuel est de 250 Euros.
Elle ne se plaint pas, même si nous savons qu’avec les retards de paiements, les conditions sont rudes.

 

            Nous rentrons à l’hôtel avec un taxi climatisé (fenêtres fermées) sinon c’est en taxi pollué avec l’air de la ville (fenêtres ouvertes).
 

           Voilà, nous nous préparons à une dernière grosse journée demain avant une journée off pour préparer notre retour mercredi. Il faut empaqueter tout l’artisanat congolais précautionneusement
 

Ce soir nous dînons localement.
 

Bon début de semaine à tous
 

Philippe et Pascal

1/2